Actualités (Tag: action)

meditation de groupe de transmission gratuite pour la paix et la conscience

Comme tous les jeudi... méditation de transmission. PArce qu'elle est très puissante. Et altruiste.
20h20, PArc de la Citadelle. En entrant sous l'arche/tunnel; passer le petit pont tout droit, et on se trouve ici.


Par Gilles Déom

L'amour est action


"L'amour est action. C'est la capacité d'agir en accord avec les besoins de l'humanité. Nous devons apprendre à aimer le monde. S'aimer soi-même est facile. Aimer notre femme, nos enfants est facile, de même qu'aimer notre communauté, notre pays - même si cela devient difficile lorsqu'il s'agit des États-Unis. Tout cela est relativement facile. Apprendre à aimer le monde dans son ensemble, considérer tous les hommes comme un et respecter chacun, admettre que tous ont droit à ce que le monde peut offrir, c'est cela l'amour. Ce qui compte, c'est l'amour en action.

Pourquoi l'espoir et l'attente que les réponses aux problèmes du monde viendront de l'extérieur ? Toute paix imposée de l'extérieur, même par Dieu, ne sera finalement considérée que comme une nouvelle forme de tyrannie. La véritable paix doit d'abord être plantée comme une graine dans le cœur de chaque être humain, puis nourrie et cultivée jusqu'à ce qu'elle soit définitivement installée. Ce n'est qu'alors qu'elle pourra arriver à maturité et gratifier le monde de ses fruits longtemps désirés et attendus."
 
in L'Eveil de l'Humanité, de Benjamin Creme


 

Par Gilles Déom

Maintenant

Ganesh Symboles Sagesse
En cette saison kapha qui commence, un peu de jus de citron dans de sa tasse d'eau chaude le matin est très indiqué. Surtout lors d'excès en aliments sucrés et lourds.
Un yoga ou sport réchauffant fera du bien aussi.
Citation qui n'a rien à voir: "Nous avons déjà vu combien l'anxiété fiévreuse pour les fruits de toute action est une voie infructueuse, où se perd une énergie vitale pourtant sacrée. Les résultats appartiennent au futur et se tourmenter à leur sujet est un manque d'intelligence." - Swami Chinmayananda, dans son commentaire de la BHAGAVAD GÎTÂ




Par Gilles Déom